Etude clinique sur un nouveau traitement de la SLA

L’édaravone, molécule administrée en perfusion intraveineuse dans les traitements de SLA, est actuellement testée par une étude internationale sous forme de comprimé.

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurologique dégénérative qui affecte le système moteur. L’édaravone, molécule administrée en
perfusion intraveineuse dans les traitements de SLA, est actuellement testée par une étude internationale sous forme de comprimé.

Objectifs :

  • déterminer les effets de l’édaravone sous forme de comprimés
  • analyser sa tolérance auprès des personnes suivies.

Critères de participation :

Etre âgé de 18 ans et plus, avoir manifesté les premiers symptômes de SLA depuis moins de deux ans.

Déroulement :

Pendant un an, les personnes suivies reçoivent le traitement à domicile sous forme de comprimé en dosage variable. Le suivi se fait sur 17 séances ; 8 prises de sang et 4 neurographies sont également effectuées durant l’étude.

Dédommagement :

Remboursement des frais de transport

Lieu :

Unité des maladies neuromusculaires, Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4,1205 Genève

Investigatrice :

Dre Annemarie Hübers, responsable de l’Unité des maladies neuromusculaires

Renseignements et participation : 

Contactez Antoine Joliat au 022 372 66 83, ou par email : antoine.joliat@hcuge.ch  

Photo du collaborateur
Portrait de la Dre Annemarie Hübers
Dre Annemarie Hübers
Médecin adjointe agrégée

Autres études

Adultes
Neurologie
Etude sur les fonctions centrales des réseaux cérébraux

Le Service de neurorééducation cherche à déterminer si certaines capacités cérébrales partagent une fonction commune, et, si oui, par quel moyen. 

En cours de recrutement
Adultes
Neurologie
Evaluation de la douleur chez les personnes atteintes de sclérose en plaques

Identifier la provenance des douleurs à l’aide de techniques d’exploration objectives.

En cours de recrutement
Adultes
Neurologie
Etude sur les marqueurs d’aggravation neurologique dans la sclérose en plaques

L'étude vise à analyser le liquide cérébrospinal pour identifier des paramètres biologiques (des marqueurs) permettant d’évaluer la progression de la maladie. Ces marqueurs serviront à développer de nouvelles stratégies thérapeutiques, et à évaluer leur efficacité.

En cours de recrutement