Etude Amber

Evaluation de l’efficacité des jeux vidéo en réalité virtuelle comme moyen de rééducation visuelle chez les personnes atteintes d’amblyopie (ou "œil paresseux ").

L'amblyopie (appelée aussi « œil paresseux ») est un trouble du développement visuel qui conduit à une diminution de l’acuité visuelle. Il survient lorsque le cerveau ne parvient pas à traiter les signaux en provenance de l’un des deux yeux, et commence à l’ignorer en favorisant les informations fournies par l’autre.

Il s’agit du trouble de la vision le plus courant, touchant environ 5 % de la population et affectant le développement émotionnel et social des personnes atteintes. Malgré l’existence de différentes thérapies permettant de traiter un œil paresseux, l’amblyopie reste chez un grand nombre d’enfants, principalement en raison d’un traitement tardif ou mal suivi. 

But de l’étude 

Évaluer l’efficacité des jeux vidéo en réalité virtuelle comme moyen de rééducation visuelle chez les personnes atteintes d’amblyopie. 

Critères de participation

Personnes âgées de 6 à 35 ans, avec ou sans œil paresseux. 

Déroulement de l’étude 

Pour les volontaires sans œil paresseux : 

  • trois consultations au Service d’ophtalmologie des HUG pour des examens
  • jouer à domicile durant deux mois à des jeux vidéo en portant le casque de réalité virtuelle qui vous est prêté (30 minutes par jours, 5 jours par semaine). 

Pour les volontaires avec œil paresseux : 

  • cinq consultations au Service d’ophtalmologie des HUG pour des examens
  • jouer à domicile durant deux mois à des jeux vidéo en portant le casque de réalité virtuelle qui vous est prêté (30 minutes par jours, 5 jours par semaine)
  • porter des lunettes adaptées à votre correction durant deux mois. 

Dédommagement

Pour les volontaires sans œil paresseux :

  • compensation financière de CHF 120.- (CHF 30.- pour la première visite, CHF 40.- pour la deuxième et CHF 50.- pour la troisième visite)
  • les frais de déplacement sont remboursés. 

Pour les volontaires avec œil paresseux : 

  • les frais de déplacement sont remboursés 
  • la participation à cette étude et la pratique des jeux vidéo peuvent améliorer votre acuité visuelle et votre capacité à voir en trois dimensions (3D).

Confidentialité

Les données récoltées sont traitées en toute confidentialité.

Lieu

Service d’ophtalmologie des HUG, Rue Alcide-Jentzer 22, 1205 Genève

Plus d'informations

Photo du collaborateur
Portrait de Paul Matusz
Paul Matusz
Adjoint scientifique à la HES-SO Valais-Wallis
Photo du collaborateur
Portrait de Cristina Simon-Martinez
Cristina Simon-Martinez
Assistante post-doc à la HES-SO Valais-Wallis
Photo du collaborateur
Portrait de Marie Antoniou
Marie Antoniou
Assistante de recherche à la HES-SO Valais-Wallis
Martina Kropp
Ajointe scientifique au Service d’ophtalmologie, HUG
Pr Heimo STEFFEN
Médecin adjoint agrégé responsable d'unité, Service d'ophtalmologie des HUG