Dernière mise à jour

27/04/2022

Etude Activité physique adaptée et cancer

Maintenir une activité physique adaptée pendant et après le traitement d’un cancer améliore la qualité de vie. Pour en mesurer l’impact, le Département d’oncologie évalue les effets d’une pratique régulière parmi les personnes inscrites au Programme activités physiques et cancer. 

Le Département d’oncologie mesure l’impact d’une activité physique régulière sur la qualité de vie des personnes participant au Programme activité physique et cancer.

But de l'étude

Mesurer l’impact d’une activité physique adaptée chez les personnes suivies pour un cancer en termes d’amélioration de la distance parcourue à pied, de la qualité de vie, de la fatigue ressentie et de la satisfaction générale après douze semaines au sein du Programme activité physique et cancer.

Critères de participation

Vous pouvez participer à l’étude si vous :

  • avez plus de 18 ans
  • êtes suivi ou suivie dans le Service d’oncologie quel que soit le stade de la maladie et l’étape de prise en charge
  • participez au Programme activité physique et cancer.

Vous ne pouvez pas participez si vous avez :

  • des hémorragies actives
  • nausées ou vomissements non contrôlables
  • métastases osseuses entraînant un risque de fracture.
Déroulement

La collecte d’informations se fait tout au long de votre participation au Programme activité physique et cancer. Elle consiste en différents tests physiques et les réponses à des questionnaires sur la fatigue ressentie et la qualité de vie.

Confidentialité

Toutes les données sont traitées de manière confidentielle. La participation à l’étude ne procure aucun bénéfice médical.

Inscription

Les inscriptions sont closes pour cette étude.

Identifiant de la Commission d’éthique

2020-00402

Dr Alexandre Bodmer
Médecin adjoint, responsable de l’Unité d’oncogynécologie médicale et du Centre du sein
Dr Thibaud Kössler
Médecin adjoint, responsable de l’Unité des tumeurs digestives et du Centre des tumeurs digestives
Patricia Leis-Ramello
Physiothérapeute responsable, Département de la femme, de l’enfant et de l’adolescent
Nicolas Müller
Physiothérapeute, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent
Agathe Besson
Physiothérapeute, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent
Anne Mouysset
Physiothérapeute, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent
Aline Reinmann
Physiothérapeute stagiaire, Département d’oncologie
Dernière mise à jour : 27/04/2022

Autres études

Enfants
Cancer
TEDE

Application du thermomètre de la détresse pour les parents d'enfants atteints d'une leucémie ou d'un lymphome.

En cours de recrutement