Dernière mise à jour

26/07/2022

Etude NAB-PIPAC

Chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols contre la carcinose

Le Département d’oncologie en collaboration avec les Services de gynécologie et de chirurgie viscérale étudie la sécurité et la tolérance de deux médicaments administrés par chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols (PIPAC) chez des patients et patientes avec une carcinose péritonéale d’origine gastrique, pancréatique, ovarienne ou péritonéale primitive.
 

Chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols contre la carcinose

Le Département d’oncologie en collaboration avec le Service de gynécologie et le Service de chirurgie viscérale étudie la sécurité et la tolérance de deux médicaments administrés par chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols (PIPAC) chez des patients et patientes avec une carcinose péritonéale d’origine gastrique, pancréatique, ovarienne ou péritonéale primitive.
 

Chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols contre la carcinose

But

L’étude évalue la sécurité et la tolérance de l’administration de deux médicaments (Cisplatine Teva et Abraxane®) dans la cavité abdominale chez des patients et patientes présentant des tumeurs malignes avancées principalement confinées à la cavité péritonéale. L’administration par chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols (PIPAC),  nécessite une procédure chirurgicale minimalement invasive (laparoscopie) afin de vaporiser les médicaments directement au niveau de l’atteinte tumorale.

Critères de participation

Pour participer, les critères suivants sont requis :

  • être âgé de plus de 18 ans
  • présenter une carcinose péritonéale d’origine gastrique, pancréatique, ovarienne ou péritonéale primitive
  • avoir déjà reçu une chimiothérapie
  • être en bon état général, être capable de suivre les traitements et de se rendre aux rendez-vous de l’étude

Vous ne pouvez pas participer si vous :

  • présentez un cancer d’une autre origine que celles mentionnées ci-dessus
  • avez reçu une chimiothérapie ou une intervention chirurgicale dans un délai inférieur à deux semaines 
  • êtes allergique au cisplatine, au nab-paclitaxel ou à un composé contenant du platine
     
Déroulement
  1. Une phase de sélection durant laquelle l’étude vous est présentée et le médecin s’assure que vous pouvez participer à l’étude selon les critères d’inclusion. Si vous acceptez de participer, une prise de sang est effectuée ainsi qu’un électrocardiogramme et un scanner thoracique et abdominal.
     
  2. Une phase de traitement qui consiste à recevoir trois séances de PIPAC avec un intervalle de quatre à six semaines entre chaque intervention. 
    La veille de l’intervention, une visite médicale est prévue ainsi qu’une prise de sang préopératoire de routine, un prélèvement de sang additionnel à des fins de recherche scientifique et un questionnaire pour évaluer la qualité de vie.
    Le jour de l’intervention, deux médicaments de chimiothérapie sont vaporisés au niveau de la cavité péritonéale. L’intervention dure 90 minutes et la durée d’hospitalisation est d’environ quatre jours.
    Lors de la première séance de PIPAC des prélèvements de sang additionnels peuvent être réalisés avant, à la fin du traitement et dans les heures qui suivent (1h, 4h et 24h).
    Une visite de contrôle a également lieu dix jours après chaque PIPAC. Elle comprend une consultation médicale, une prise de sang et un questionnaire de qualité de vie à remplir.
     
  3. Une visite de fin d’étude deux mois après la dernière séance de PIPAC. Cette visite comprend une visite médicale, une prise de sang, un scanner thoracique et abdominal et un questionnaire sur votre qualité de vie.
Indemnisation

Les participants et participantes ne reçoivent aucune rémunération.

Confidentialité

Toutes les données seront traitées de manière confidentielle. La participation à l’étude ne procure aucun bénéfice médical.

Informations complémentaires et inscription

Investigatrice principale de l'étude: Dre Intidhar Labidi-Galy  

Inscription par email: Intidhar.Labidi-Galy@hcuge.ch
Merci de préciser dans le titre de l’e-mail : « Participation étude Nab-PIPAC »

Photo du collaborateur
Intidhar Labidi-Galy
Dre Sana Intidhar Labidi Galy
Médecin adjointe agrégée, Service d'oncologie
Dernière mise à jour : 26/07/2022

Autres études

Adultes
Cancer
Activité physique adaptée et cancer

Maintenir une activité physique adaptée pendant et après le traitement d’un cancer améliore la qualité de vie. Pour en mesurer l’impact, le Département d’oncologie évalue les effets d’une pratique régulière parmi les personnes inscrites au Programme activités physiques et cancer.

En cours d'analyse