EXTRA La perte de poids et de muscle est-elle associée au microbiote intestinal dans le cancer du pancréas ?

Objectif de l'étude

L'étude vise à examiner le lien entre le microbiote intestinal et la perte de poids et de masse musculaire liés à la maladie (cachexie). Pour cela, nous souhaitons transplanter les selles de patients cachectiques ou non cachectiques avec cancer du pancréas et de personnes en bonne santé dans des souris. L’hypothèse est que le microbiote intestinal de personnes cachectiques entraîne une prise de poids et de muscle moins importantes chez les souris que celles provenant de personnes non cachectiques.

Critères de participation

Personnes de plus de 18 ans atteinte d'un cancer du pancréas.

Déroulement

L'étude comprend 2 visites de respectivement 30 minutes et 1 heure.

Les examens suivants seront réalisés : récolte des échantillons de selles et de salive, mesures de la masse grasse et masse musculaire, force de serrement, dépense énergétique au repos, appétit, apport nutritionnel, prise de sang, questionnaires.

Dédommagement

150.- pour un suivi complet dans l'étude.

Professeure Laurence Genton
Responsable de l'unité de Nutrition, médecin spécialiste en nutrition clinique
Alexandra Hemmer
Assistante de recherche clinique
Docteur Yves Dupertuis
Biologiste

Autres études

Adultes
Cancer
Etude NAB-PIPAC

Chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols contre la carcinose

Le Département d’oncologie en collaboration avec les Services de gynécologie et de chirurgie viscérale étudie la sécurité et la tolérance de deux médicaments administrés par chimiothérapie intrapéritonéale pressurisée par aérosols (PIPAC) chez des patients et patientes avec une carcinose péritonéale d’origine gastrique, pancréatique, ovarienne ou péritonéale primitive.

En cours de recrutement
Adultes
Cancer
Activité physique adaptée et cancer

Maintenir une activité physique adaptée pendant et après le traitement d’un cancer améliore la qualité de vie. Pour en mesurer l’impact, le Département d’oncologie évalue les effets d’une pratique régulière parmi les personnes inscrites au Programme activités physiques et cancer.

En cours d'analyse