FRACTAL Estimation de la profondeur d’anesthésie par l’étude des micro-états d’électro-encéphalogramme

Contexte et but de l'étude

L’anesthésie générale est un phénomène neurologique particulièrement complexe. La mesure de la profondeur de l’anesthésie reste donc, encore aujourd’hui, difficile et l’anesthésiste ne peut que l’estimer en se basant sur des critères indirects (rythme cardiaque, tension artérielle, pupilles, etc).
Un dosage insuffisant d’anesthésie peut mener à une situation appelée "awareness", où le patient ne dort pas suffisamment et est conscient lors de son intervention. A l’inverse, une dose trop importante d’anesthésie peut induire des complications sur la tension artérielle et retarder le réveil, en particulier chez les patients âgés et fragiles.

 

L’étude « Fractal » a pour but d’étudier la perte de conscience de manière précise, en enregistrant l’activité cérébrale à l’aide d’un électro-encéphalogramme chez des patients endormis progressivement par étapes successives.

Design de l’étude

Étude observationnelle monocentrique.
Nombre de patients nécessaires: 25

Critère d’inclusion

Patient droitier de plus de 18 ans.

Critère de non-inclusion

Patient de moins de 18 ans.
Patient gaucher.

Déroulement de l’étude

Avant l'intervention, les patients se voient coiffés d’un casque d’électro-encéphalogramme.

Après une période repos, l'anesthésie générale est mise en place progressivement, par étape, en évaluant toutes les 30 secondes l’état de conscience du patient en l’appelant par son nom.

Une fois que le patient perd conscience, qu’il ne répond plus ni à son nom ni à une stimulation douce de l’épaule, l’étude est terminée.


L’électro-encéphalogramme est ensuite analysé dans un 2ème temps par des neurophysiologistes de l’Université de Genève (équipe du Pr. Christoph Michel).

Autres informations

ClinicalTrials.gov Identifier: NCT02125214

Représentant du Sponsor
Photo du collaborateur
martin tramèr
Prof Martin R Tramèr
Chef de service / Service d'anesthésiologie
Investigateur principal
Photo du collaborateur
Julien Maillard
Dr Julien Maillard
Chef de clinique/ Service d'anesthésiologie
Collaborateurs et collaboratrices
Photo du collaborateur
Christoph Michel
Prof Christoph Michel
Directeur du Functional Brain Mapping Laboratory, UNIGE
Dr. PD Christopher Lysakowsky
Médecin-adjoint agrégé, service d'anesthésiologie, DMA

En bref

Nous avons pu démontrer qu’une certaine analyse de l’électro-encéphalogramme permet de suivre de manière graduelle la perte de conscience du patient, de son éveil à son état d’anesthésie générale profonde.

Cette description va permettre aux neuroscientifiques de poursuivre la recherche sur l’influence de l’anesthésie générale sur la conscience, et de potentiellement développer, un jour, un outil suffisamment précis pour mesurer en toute confiance la profondeur de l’anesthésie générale.

Les résultats de cette étude viennent d’être soumis à un journal scientifique sous le titre « EEG microstate dynamics indicate a U-shaped path to propofol-induced loss of consciousness ».
Ils sont actuellement en cours d'évaluation.

Autres études

Adultes
Anesthésie
Comparaison entre une ventilation à débit contrôlé et une ventilation «jet» lors d’une intervention ORL sous anesthésie générale

Quel est la meilleure méthode pour faire respirer un patient lors d'une chirurgie ORL ?

En cours de recrutement
Adultes
Anesthésie
Evaluation du risque de syndrome confusionnel postopératoire basé sur l'intelligence artificielle

Ce projet de recherche vise à valider un score de prédiction permettant d’identifier les personnes à risques de développer un syndrome confusionnel après une chirurgie

En cours de recrutement
Adultes
Anesthésie
Validation transculturelle de la traduction française d’une échelle fonctionnelle de la douleur

Dans le but de mieux traiter votre douleur, aidez-nous à mieux la mesurer.

En cours de recrutement